mercredi 5 octobre 2011

Présidentielle : tiens, pourquoi pas moi ?

Jean-Louis Borloo s'est retiré de la course, avec sincérité et responsabilité. Mais Corinne Lepage se déclare. Christine Boutin y va. Hervé Morin a très envie. Ces gens-là n'ont évidemment aucune chance d'être élus, et cela n'a pas d'importance : sous couvert de discours sur leurs "valeurs", il s'agit d'ego et de vanité plus que de volonté de servir le pays. La Présidentielle est l'élection majeure en France ; ce n'est pas un concours de beauté, et on n'y va pas comme on va chez le coiffeur. Il serait bon que ces électrons libres redescendent sur terre et fassent preuve d'un peu de décence, a fortiori face aux enjeux économiques et sociaux déterminants de 2012.

1 commentaire:

  1. http://www.oilpaintingsgallery.net
    Located your report very interesting indeed. I actually experienced examining it and you simply make fairly some good details. I am going to bookmark this web site to the foreseeable future! Relly excellent write-up.

    RépondreSupprimer