mardi 3 janvier 2012

Les bons et les mauvais Français

Claude Guéant, ci-devant ministre de l'Intérieur, souhaite mettre en place un "fichier des gens honnêtes" (sic !). Ce fichier national des gens qui n'ont rien à se reprocher devrait servir de base à la nouvelle carte d'identité électronique. Cette proposition a été votée en première lecture à l'Assemblée le 13 décembre ; le Sénat s'y était fermement opposé auparavant. Le principe est donc inversé : ici on ne fiche plus les malfaiteurs, mais les gens honnêtes, sous prétexte de sécurité renforcée, et l'on affirme que la France doit rester au même niveau de protection que les autres grands pays. Le problème est que ce type de projet a été abandonné par la Grande-Bretagne et les Pays-Bas, et que la carte d'identité n'existe pas aux USA. Si ce projet passe, entre 45 et 60 millions de Français devraient donc se retrouver fichés, ce qui est une atteinte aux libertés fondamentales. Et on ne sait jamais quelle peut être l'utilisation détournée d'un fichier (un autre objectif étant de favoriser les exportations de sociétés de sécurité françaises, même à notre détriment). Je disais donc : les libertés ne sont jamais acquises, même dans nos grands pays démocratiques. La vigilance est toujours à l'ordre du jour. Voir l'article d'OWNI, qui a révélé l'affaire.

http://owni.fr/2011/12/22/lobbying-pour-ficher-les-bons-francais/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Owni+%28Owni%29

1 commentaire:

  1. http://www.oilpaintingsgallery.net
    Thanks for carrying any time to talk about this, I believe strongly about this and love learning read more about this subject. If it is possible, while you gain expertise, would you mind updating internet site with a lot more information? This can be very great for me. My take care, Willodean.

    RépondreSupprimer